BIENTÔT UN SERVICE D’ACCUEIL ET D’URGENCE À L’HÔPITAL DE DIOURBEL

Diourbel, 1er août (APS) – L’hôpital régional Heinrich Lübke de Diourbel va bientôt disposer d’un service d’accueil et d’urgence pour une meilleure prise en charge des nombreux malades et des victimes des accidents en particuliers, a annoncé, jeudi, Khadim Guèye, président du conseil départemental de Diourbel.
M. Guèye a fait cette annonce lors d’une conférence de presse organisée à la fin de la deuxième session trimestrielle de l’année du Conseil départemental. Cette session était axée sur le rapport d’activités du premier semestre 2019.
’’Le programme phare cette année, c’est la construction d’une salle d’accueil et d’urgence à l’hôpital d’une grande capacité, les travaux se déroulent bien (…)’’, a dit Khadim Guèye.
Le service d’accueil et d’urgence ’’est très important pour un hôpital’’, a rappelé le conseiller, soulignant qu’’’une des faiblesses des hôpitaux du Sénégal, c’est le manque d’une salle d’urgence et d’accueil plus performante et suffisamment équipée’’.
’’C’est une des faiblesses de nos structures sanitaires’’, a-t-il dit.

La construction de cette salle est un projet ’’qui vient en complément de celui de l’équipement de (l’hôpital) en équipements de dernière génération en ophtalmologie et en chirurgie’’.
’’C’est un projet qui vient s’ajouter à deux équipements majeurs qui ont été offerts à l’hôpital récemment. C’est un équipement complet de dernière génération d’ophtalmologie et également un équipement extrêmement important pour tout ce qui a trait à la chirurgie et aux soins médicaux’’, a-t-il indiqué.
La construction d’un service d’accueil et d’urgence est ’’une nécessité pour une région carrefour’’ où se produisent des accidents souvent très graves, a dit le président du Conseil départemental.
’’Nous nous avons senti ce besoin malgré nos faibles moyens.Nous avons considéré que cela devait être une priorité parmi toutes les priorités et nous nous sommes engagés depuis l’année dernière à construire cette salle d’accueil et d’urgence et Dieu merci, ça progresse très bien’’, a dit M. Guèye.
Selon lui, le SAU va également permettre à la région de Diourbel de faire progresser son plateau médical pour une meilleure qualité des soins et des services.
’’Nous espérons que cette salle sera fonctionnelle avant la fin de l’année’’, a-t-il dit.

Le président du Conseil départemental a souligné que l’hôpital régional a besoin d’accompagnement pour mener à bien sa mission.
’’L’hôpital a encore besoin d’être accompagné mais nous sommes optimistes parce que nous pensons qu’avec la faculté de médecine naissante à Diourbel, l’hôpital pourrait devenir un centre hospitalier universitaire. Nous le souhaitons’’, a-t-il dit.
Khadim Guèye a rappelé que le Conseil départemental a noué une coopération avec la région Aquitaine de France, avec les hôpitaux de Bordeaux et de Poitier pour appuyer l’hôpital de Diourbel.
Aps.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat