LES MÉDIAS “ONT CONTRIBUÉ À RENDRE PAISIBLE” LA PRÉSIDENTIELLE DE FÉVRIER DERNIER (CNRA)

Dakar, 2 août (APS) – Les médias “ont beaucoup contribué à rendre paisible” la présidentielle de février dernier, juge le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) dans son rapport consacré à la couverture de ce scrutin.
Selon un synthèse de ce rapport parvenu vendredi à l’APS, le président du CNRA, Babacar Diagne, a salué “tous ceux dont le concours et l’appui institutionnel ont permis de réussir un scrutin que les médias ont beaucoup contribué à rendre paisible dans son déroulement, des phases préparatoires à la proclamation du résultat définitif”.
“Durant la présidentielle de 2019, l’organe de régulation a certes relevé des cas isolés de violation manifeste de la réglementation, mais a tout aussi clairement constaté que, dans l’ensemble, les médias ont joué un rôle déterminant dans cette élection”, avance M. Diagne cité dans cette synthèse.
Il relève que c’est d’ailleurs “pour préserver la sérénité particulièrement importante en ces moments de vie démocratique, que le CNRA retint de ne pas aller vers des sanctions, tant que les manquements n’avaient pas pris une proportion inacceptable”.
Le rapport, de manière générale, “donne beaucoup d’indications sur les langues de communication les plus parlées durant la campagne, le temps d’exposition des candidats par média, les acteurs les plus présents en UNE des quotidiens”, lit-on dans cette synthèse.
“Le document de 98 pages donne également de larges extraits de textes législatifs et réglementaires portant sur les élections en général, celle du 24 février 2019 en particulier”, ajoute-t-on de même source.
Aps.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat