Mauvaises conditions de travail : les chauffeurs de Tata abandonnent le volant et battent pavé

L’Union des travailleurs d’Aftu on encore investis la rue loin loin des bus pour  réclamer  de meilleures conditions de travail. Les chauffeurs sont revenus sur leurs revendications parmi lesquelles une couverture médicale et sociale. D’autres complaintes ont aussi été exprimées.  ‘’Notre marche est surtout motivée par le fait qu’au niveau de l’Aftu, nous avons fait 14 ans où nous n’avons pas bénéficié de contrat, souligne t-il. Nous ne sommes pas inscrit à l’Ipres, à la caisse de sécurité sociale, nous ne sommes pas payés par des bulletins de salaire, nous ne prenons jamais de congé et les gens travaillent de 5h du matin à 16h pendant 5 à 6 jours’’, dénonce le secrétaire général.  A travers cette marche, sur l’avenue du centenaire, l’Union des syndicats lance un avertissement qui sera suivi d’un plan d’action. Ils comptent en effet, après cette marche, porter des brassards rouges pendant une semaine pour alerter les autorités sur leurs conditions de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat